Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis Zabelle chronique...

On parle souvent de l'enchantement des livres. On ne dit pas assez qu'il est double. Il y a l'enchantement de les lire et il y a celui d'en parler (Amin Maalouf).

MONSTRUEUSE FÉERIE de Laurent PEPIN

MONSTRUEUSE FÉERIE de Laurent PEPIN

Avec sa nouvelle « MONSTREUSE FEERIE », Laurent PEPIN se glisse avec virtuosité dans la peau de son personnage, Didier, un thérapeute bouleversé-bouleversant.

 

Afin d’adoucir un quotidien suffocant de bouffés délirantes, Didier choisit de donner un contour plus doux et « métha-fée-phorique » à ce désordre biochimique, cette maladie autodestructrice appelée skyzophénie qui l’envahit, le remplit jusqu’à l’asphyxie.

 

Il colore sa vie et s’entoure de personnages nécessaires à sa propre survie. Une petite fée-lure aux ailes lénifiantes à laquelle il s’accroche et qu’il surnomme son Elfe. Des patients qui rassurent, autant d’illusions qui sécurisent, rassurent et lui permettent de continuer coûte que coûte, dans un semblant de retour à la réalité serti de résurrection et d’apaisement .

 

Hanté par une enfance malmenée, qui a fait pousser en lui une hypersensibilité fragiligante et des fêlures inextricables, Didier évolue en vase clos au milieu d’un petit théâtre des horreurs hallucinatoires dont l’univers est peuplé de monstres, plus terrifiants les uns que les autres.

Il s’accroche « aux Monuments », nom qu’il a donné à certains de ses patients, mais évite plus que tout les gens normaux qui ne le comprennent éVIEdemment pas.

 

Entre espoir et désespérance, il s’enfonce inexorablement et ne fait plus la distinction entre le réel et le vir-tue-Elle.

A coup de mots et de maux, dans ce magma de mal être pesant, inextricable et angoissant, l’auteur nous offre une réflexion remarquable sur cette folie déraisonnable.

 

En mode Boris Vian "conte-temporain", Laurent PEPIN nous offre un récit imagé, angoissant et bouleversant.

Une conte aiguisé, délirant, métaphorique et féerique !

 

Liszabelle chronique – septembre 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article